La folie humaine

Le Cambodge, pays de contrastes, se relève doucement de ces années rouges.

Pas de cours d’histoire, les livres sont là pour ceux qui voudront la relire. Non, juste un témoignage de l’autogénocide perpétré par les khmers rouges entre 1975 et 1979 dans la prison Tuol Sleng de Phnom Penh, appelée aussi camp  S-21.

Tout d’abord le site : un lycée français réquisitionné par les hommes de Pol Pot. Nous avons foulé le sol de ce lycée où autrefois de nombreux élèves ont été instruits, ont joué dans le parc, ont rempli les salles de classe de leurs récitations, de leurs paroles et de leurs rires.

IMG_9343

En avril 1975, ces mêmes salles de classes deviennent des cellules individuelles construites dans la hâte pour enfermer les opposants au régime,

IMG_9282

IMG_9294

ou pire encore… des salles de tortures,

IMG_9227

IMG_9241

Les agrès de sport sont transformés en potence où les détenus sont pendus à l’envers jusqu’à la perte de connaissance, puis réanimés dans les jarres…

IMG_9244

Les règles sont sans équivoque :

IMG_9221

Le tout organisé avec une minutie terrifiante : chaque prisonnier était étiqueté et photographié à son entrée dans le camp et après son extermination.

IMG_9246

IMG_9256

20000 dossiers méticuleusement tenus sont retrouvés avec les déclarations quotidiennes des interrogatoires, la photo, le nom, la profession de chaque détenu, la composition de sa famille…

Personne n’est épargné, les femmes, les enfants comme les vieillards sont arrêtés et traités de la même manière.

 IMG_9296

Considérée comme la prison la plus terrifiante du Cambodge rouge, on estime à près de 17000 personnes le nombres de cambodgiens arrêtés, torturés par des gardiens qui n’étaient pour la plupart pas plus vieux que 15 ans, endoctrinés par les idéologies de cinq hommes Pol Pot, Khieu Samphân, Ieng Sary, Nuon Chea, Kaing Guek Eavun alias Duch, le directeur du camp S-21.

IMG_9329b

La folie humaine…

L’histoire, à travers les âges, se répète aux quatre coins du monde, pour combien de temps encore ?…

Publicités

5 commentaires sur “La folie humaine

  1. Ca fait froid dans le dos…. et dire que l’Homme continue sa barbarie. Combien de fois devrons nous dire, lire et crier « plus jamais ça! » pour que cela cesse?
    Bisous

  2. Salut à vous, explorateurs du monde !
    Je n’ai pas encore pris le temps de vous laisser un message (en trois mois : honte à moi !) alors voilà, je m’y colle. Juste pour vous dire que j’adore suivre vos aventures ! Elles me font tour à tour rêver, découvrir des endroits magnifiques, réfléchir… Elles me rappellent aussi parfois des souvenirs… Bref, profitez-bien de ces moments et continuez de nous en faire profiter ! Biz à tous les cinq. Manue

  3. Et dire que tout cela continue aujourd’hui dans d’autres régions du monde, avec les enfants-soldats, les petites filles interdites d’accès à l’école donc à l’émancipation… C’est révoltant et parfois totalement décourageant.
    Que ces tristes visites n’entament pas vos envies de découvrir un monde plein aussi de petits et grands bonheurs !
    Bises à vous tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s