Comment se réadapter au retour d’un voyage au long cours ?

 

Le voyage a toujours une fin…

Le voyage est une source extraordinaire de richesse. Les découvertes sont permanentes, et la routine quasiment inexistante. Le temps prend une autre dimension : on réapprend à vivre lentement et à apprécier son environnement ; on savoure chaque instant. Mais un jour ou l’autre, il faut se résoudre à rentrer, à retrouver un quotidien plus stable où le nomadisme n’est plus de mise. Difficile de trouver les ressources nécessaires pour se réadapter après un voyage au long cours. Comment accepter une existence qui semble tellement moins exotique, voire même insipide ?

 

La difficulté du retour après un voyage au long cours

Votre retour, même quand il est préparé, est une rupture immense avec l’aventure qui s’est déroulée pendant de nombreux mois. Dans un premier temps, retrouver ses repères semble rassurant et même confortable. Les proches posent des questions et le plaisir de raconter permet d’évoquer vos souvenirs inoubliables. Mais rapidement, la lassitude s’installe. Répéter le même discours ou répondre aux questions récurrentes devient pesant. Les changements provoqués par le voyage vous ont éloigné du fonctionnement de la société. Le décalage devient perceptible et votre entourage ne vous comprend plus.

 

Des pistes à explorer : témoignez de votre expérience de voyage et gardez le contact avec d’autres routards

Les contraintes et la routine vont réveiller en vous la nostalgie du voyage. Il est nécessaire de trouver des motivations pour continuer à avancer et ne pas se nourrir uniquement du passé :
– La rencontre avec d’autres routards va vous permettre de trouver une écoute compréhensive.
Témoigner de votre expérience par un livre, une conférence ou lors d’un salon sur le voyage offre également la possibilité de vous adresser à un public de passionnés.
– La recherche d’un nouveau projet va vous encrer à nouveau dans la réalité du quotidien et vous aider à vous projeter vers l’avenir.
– Gardez le contact, continuez à échanger et à aller à la rencontre des autres comme vous le faisiez pendant votre voyage.

 

Le temps, un allié réel pour rebondir après un si long voyage

Doucement, l’équilibre va se reconstruire. Vous allez reprendre vos marques et vos habitudes. Le voyage vous a appris à relativiser les petits tracas du quotidien, à prendre du recul et aller à l’essentiel. Cette expérience réelle et positive va devenir une force. Encore une fois, le temps fera son action : on dit souvent qu’il faut autant de mois au retour, que de mois passés en voyage, pour se réadapter ! Et quel que soit le temps nécessaire à cette réadaptation, vous en ressortirez toujours grandit et plus épanoui.

Publicités

Quand le voyage inspire l’art…

Il y a des Hommes qui voyagent pour leur plaisir, pour la beauté des paysages, pour une belle rencontre, pour ressentir et vivre un autre « ailleurs »…

Il y a des Hommes qui voyagent pour aider les autres, les accompagner dans leur développement et les soutenir dans leurs difficultés.

Il y a des Hommes qui voyagent pour leur travail, et qui vont commercer avec d’autres peuples.

Et il y a aussi des Hommes qui voyagent car ils n’ont pas d’autre choix que de fuir, d’aller chercher de meilleures conditions de vie, plus de sécurité pour leur famille et de paix…

Nizar Ali Badr est syrien. A travers les pierres, il raconte la vie. Il raconte la vie de ces gens qui partent en voyage pour une durée indéterminée, sans retour et sans certitude de réaliser leur rêve.

jabl_safoon_5

nizar-ali-bahr-refugies-2

nizar-ali-bahr-refugies-4

unnamed-2

“Jabal Safoon” veut dire “composition de pierres”.

Compositions de pierres aux teintes douces qui semblent tellement vivantes… Et si expressives !

Si vous voulez en admirer plus sur les œuvres d’art de cet artiste, voici un PowerPoint que l’on m’a transmis et que je trouve magnifique.

petits cailloux

Le voyage, source intarissable d’apprentissages…

Beaucoup nous ont posé la question de ce que retiendraient les enfants d’un tel voyage. Sans doute avaient-ils au fond d’eux, l’intime conviction que celui-ci allait leur apporter énormément, leur permettre de grandir, de se construire et de s’adapter au monde de demain.

Mais voici, quelques précisions dans cet article paru dans le CSN de décembre 2015, bulletin pour l’instruction en famille de l’association CISE (Choisir d’Instruire Son Enfant).

Un article écrit en collaboration avec les Daltons.

Image (22)

Image (23)

Image (24)

Image (25)

 

 

 

Interview par Geoploria

Nous repartons bientôt sur les routes du monde…
Notre itinéraire s’affine et nous pourrons très prochainement vous le donner.

Pour continuer de voyager, petit retour sur la première moitié de notre périple avec une autre interview à lire ici.

IMG_2531

Interview avec Avenue Reine Mathilde

Nous nous reposons, nous rechargeons les batteries, nous profitons de nos familles et de nos amis. On commence à réfléchir à la suite du voyage : Europe et/ou Amérique Latine et/ou Amérique du Nord. Tout est envisageable… A suivre prochainement…

En attendant, une petite interview sur la famille et sur notre voyage à lire ici sur le blog d’une maman nomade et chroniqueuse littéraire.

028