Les pumas de pierre…

IMG_7545

Il y a très longtemps, vivaient, dans une vallée fertile, des hommes et des femmes. Ils y vivaient heureux et en paix protégés par les Apus, les dieux de la montagne. Une seule chose leur était interdite : monter au sommet de la montagne où brûlait le feu sacré.

IMG_0449

Le diable, jaloux de cette tranquillité, défia les hommes et leur demanda d’aller chercher ce feu sacré, sinon ils leur arriveraient un malheur. Les dieux « Apus » surprirent les hommes et, très en colère, ils envoyèrent des milliers de pumas qui les dévorèrent tous.

IMG_0510

A cette nouvelle, Inti, le dieu du soleil, vénéré par ce peuple ressenti une immense tristesse et se mit à pleurer pendant quarante jours et quarante nuits. Ses larmes inondèrent la vallée et créèrent un lac immense.

IMG_0647

Un homme et une femme, qui avaient survécu à ce massacre, trouvèrent refuge dans une barque de totora (roseau).

IMG_0161a

Quand le soleil réapparut, ils virent tous les pumas se transformer en pierre. Ils donnèrent alors au lac le nom « el lago de los pumas de piedra » (le lac des pumas de pierre). En langue native, Puma se dit « Titi » et pierre « Kjarka », ce qui donna : Titicaca.

Ces pumas de pierres sont toujours présents aujourd’hui : comme cette gigantesque statue sur les sommets de Puno au Pérou.

IMG_0056

Sur les îles Uros (cf article des Daltons), la tête des bateaux de totora représente ces pumas de pierre.

IMG_0632

IMG_0450

IMG_0499

Une autre légende raconte que Manco Cápac et Mama Ocllo, les enfants du Dieu du soleil « Inti » seraient nés de l’écume du lac Titicaca. Ils fondèrent Cusco la capitale du futur empire Inca et apportèrent la civilisation aux hommes. L’origine de l’empire Inca serait le lac Titicaca et on en retrouve de nombreux vestiges sur les îles du lac.

IMG_0578

IMG_0575

Parmi les légendes de ce lac grand comme une mer, situé à plus de 3800m d’altitude, une autre circule… Il y aurait au fond du lac Titicaca un immense trésor inca englouti depuis le XVIème siècle. De l’or et de l’argent, est demandé par Francisco Pizarro en échange de la libération de l’empereur Atahuapa capturé en 1532. Les incas, qui acheminèrent par un convoi de barques des kilos d’or et d’argent, étaient sur le point de livrer la rançon, quand ils apprirent que leur roi avait été exécuté, et que l’Espagne n’avait pas tenue sa parole. Ils déversèrent alors tout le contenu de leurs barques dans le lac.

Avis aux amateurs de plongée : des expéditions ont déjà été tentées pour retrouver ce trésor, notamment une par commandant Cousteau dans les années 80. Sans succès. A ce jour, le trésor n’a toujours pas été retrouvé !

IMG_0299

Même si vous avez peu de chance de trouver de l’or ou de l’argent en allant au lac Titicaca, allez-y pour la beauté des paysages, sa tranquillité et ses couleurs.

 IMG_0453

IMG_0362

IMG_0398

IMG_0345

IMG_0639

IMG_0640

IMG_0583b

IMG_0662

Publicités

Retour sur la baie d’Along

Comme promis, voici quelques photos de notre excursion dans la baie d’Along. Nous étions accompagnés de Ngoc, alias Jade, notre guide parlant français et d’un groupe très sympa de trois nantais et deux suisses.

IMG_2775

IMG_2899

Après 3h30 de bus au départ d’Hanoï, nous découvrons la baie du haut du pont de notre bateau.

IMG_2590

Nous glissons doucement dans les méandres bleues, parmi les roches grises et blanches teintées de vert, dans lesquelles nous jouons à cache-cache. A chaque avancée du bateau sur les flots, de nouvelles falaises apparaissent. De mètre en mètre, le paysage change comme dans un film, révélant des grottes, des villages flottants, des plages de sable blanc, des bateaux de pêcheurs…

IMG_2604

IMG_2607

IMG_2851

IMG_2925

IMG_2882

Puis, nous partons en canoë pour nous rapprocher au plus près des rochers et des habitations…

IMG_2735

IMG_2827

IMG_2640

IMG_2614

IMG_2613

IMG_2626

IMG_2638

La soirée se poursuit par un excellent dîner et une partie de pêche de calamars au clair de lune… Et notre experte de la soirée est Inès.

IMG_2678

IMG_2525b

IMG_2681

IMG_2667

IMG_2683

Après une bonne nuit réparatrice sur le bateau, le jour se lève.

IMG_2703

Le deuxième jour est beaucoup plus authentique. Nous prenons la direction de coins encore plus reculés. C’est dans la baie de Bai Tu Long que nous voguons pendant des heures, au milieu de terres sauvages et inhabitées. De temps à autre, au détour d’une île, nous apercevons un bateau de pêcheur.

IMG_2949

IMG_2951

IMG_2953

IMG_2960

IMG_2952

IMG_2977

Arrivés sur l’île de Quan Lan, nous partons pour une ballade à vélo et nous ferons une petite pause sur une plage de sable blanc immaculé et d’une finesse incroyable.

IMG_3001

IMG_2993

Jade lance un concours de dessins d’oiseaux…

IMG_3005

IMG_3007

IMG_3010

Marin, lui, préfère exercer ses talents dans la réalisation d’un bonhomme…

IMG_3011

La suite de l’histoire vous la connaissez déjà. Eléane se coince le pied dans la roue du vélo d’Anne. Une moto les ramène au village qui se trouve à sept kilomètres, pendant que le reste de la troupe rentre à vélo dans la nuit qui tombe. Et tout le monde se retrouve pour une soirée de réveillon écourtée par la fatigue et l’émotion.

Eléane est bien entourée par la fratrie.

IMG_3016

Elle remarche depuis hier, et mis à part la plaie qui va mettre un peu de temps à cicatriser, la cheville a l’air d’être à nouveau opérationnelle ! Un soulagement certain pour notre arrivée au Laos où les conditions sanitaires restent assez précaires…

IMG_3334

IMG_3305

Ko Samet… A lire seulement si vous avez le moral !

Une petite île au sud de Bangkok à 3h30 de bus et quarante minutes de bateau…

Mais tout d’abord, il faut trouver le bon bateau… Oh galère…!

IMG_5064

Ah ! Le voilà !

IMG_5074

En route capitaine vers l’île de Ko Samet !

IMG_5098

IMG_5085

Ensuite, il faut trouver la bonne plage… Et là, c’est encore plus compliqué que pour le bateau ! (cf l’article suivant). Mais quand on la tient – merci le guide du Routard – il ne reste plus qu’à savourer, apprécier et se prélasser…

IMG_5174

Petite crique sauvage, au sable blanc, entre végétation et rochers… Et une eau à 30° C minimum, limpide, bleu turquoise…

IMG_5171

IMG_5144

IMG_5168

IMG_5175

Un petit coin de paradis où l’on peut déguster de savoureux plats thaïlandais avec cette vue :

IMG_5177

Et un petit bungalow pour abriter toute la famille, le temps de quelques nuits paisibles, bercée par le son des vagues…

IMG_5264

… à la tombée de la nuit.

IMG_5311

A nous l’Australie !

Il est 6h50. Nous atterrissons à l’aéroport de Sydney, après vingt-six heures de vol…

Nous sommes partis la veille de Genève. Ce jour tant attendu depuis des mois, nous le vivons enfin. Départ pour la grande aventure autour du monde !

IMG_0102

Le premier vol (dix heures) se déroule sans encombre, mais avec peu d’heures de sommeil pour les enfants et juste quelques dizaines de minutes par ci, par là, pour nous. Baptême de l’air pour Eléane avec une arrivée un peu mouvementée et quelques nausées. Pour les trois grands, l’avion n’est pas une nouveauté, mais la longueur de ce vol dépasse de loin les quelques trajets de deux heures qu’ils avaient déjà effectués.

IMG_0124

IMG_0134

Après quatre heures d’escale à Bejing, on est déjà beaucoup moins motivé pour rentrer dans le deuxième avion pour un vol de onze heures cette fois-ci. Les heures de sommeil se compteront à nouveau sur les doigts d’une main pour tous…

Les enfants sont épatants : pas une plainte, pas un pleur… et pourtant cette épreuve du vol et du décalage horaire est rude par rapport à leur rythme habituel. On avait sous estimé leur résistance !

Mais à l’arrivée, la récompense est là : Sydney sous un soleil de printemps très agréable, des souvenirs par dizaines pour nous ; et malgré la fatigue, un petit regain d’énergie anime les enfants quand ils découvrent quelques jeux dans le parc où nous attendons la remise des clés de notre hôtel vers midi.

IMG_0148

Nous ne réalisons pas encore vraiment tout à fait : mais cette fois-ci nous y sommes ! Le tour du monde a commencé ! Nous l’avons tellement rêvé, imaginé, préparé, discuté…

Et un grand merci à tous ceux qui nous ont envoyé un petit message de bonne route.