Québec et la région de Charlevoix

KODAK Digital Still Camera

Après une petite visite de la région de Charlevoix, nous voilà à Québec.

Petite parenthèse : « On est remonté jusqu’à Tadoussac, on espérait y voir des baleines et des bélugas que l’on a aperçus, mais de très, très loin. Ne cherchez pas, vous ne les verrez pas sur les photos…

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

On s’est promené dans la forêt de Saint-Urbain sur les traces des ours, mais là encore, pas de succès pour une rencontre quelconque… et tant mieux !

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Seulement les traces d’un orignal…

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

On a été plus chanceux avec les suisses ! Appelés aussi Tamias…

KODAK Digital Still Camera

Et puis, on a profité d’un coin de nature sauvage pour s’adonner à une de nos activités préférées : allumer un feu et préparer un repas trappeur, le tout sur un fond de musiques québécoises : une sélection de choix offerte par Maude avant notre départ de Montréal !

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Enfin, on s’est endormi avec les grondements de l’orage… Le réveil s’est fait sous les rayons du soleil et tout a séché rapidement !

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Donc, à présent, nous sommes à Québec, ou plutôt à Lévis (de l’autre côté du fleuve St Laurent) chez Nancy, Pierre et leur deux fils que nous avions rencontrés au Laos.

Et c’est grâce à eux que nous avons découvert la cabane au Canada, partagé une raclette-pierrade version québécoise,

KODAK Digital Still Camera

visité la ville de Québec, goûté à la poutine, rien à voir avec Vladimir (on n’a même pas eu l’idée de prendre une photo, alors merci Wikipedia…)

280px-Poutine

C’est facile : des frites, du fromage en grain et de la sauce brune, très diététique !

Et dégusté le homard de saison…

KODAK Digital Still Camera

Et surtout, on a profité d’une grande pause confortable pour toute la famille. Alors merci Nancy, Pierre, Louis et Laurent pour votre accueil chaleureux et votre disponibilité !

fortifications

 

 

Publicités

A la découverte du Canada

Que de routes parcourues depuis notre arrivée à Los Angeles ! 8000 kilomètres à peu près et il y en a que ça fatigue beaucoup !!!

KODAK Digital Still Camera

Dix jours déjà que nous sommes arrivés au Canada et pas le temps de s’ennuyer ; on voit du monde quasi tout le temps ! Et beaucoup d’écureuils aussi…

KODAK Digital Still Camera

L’accueil canadien est à la hauteur de sa réputation, et même les canadiens d’adoption, perpétuent ce savoir-vivre. Surtout lorsqu’ils nous offrent une fondue à notre arrivée !

KODAK Digital Still Camera

Souvenirs lointains…

KODAK Digital Still Camera

Les journées s’écoulent au rythme des rencontres, des pique-niques, des  jeux et des promenades, des visites…

A Toronto,

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

à Terrebonne,

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

à Montréal,

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

à Contrecœur, sur les bords du Saint-Laurent,

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

 (voir aussi les articles des Daltons ici et )

On aime le Canada, et surtout le Québec ! Un peu de francophonie est appréciable pour tous, mais ce sont les enfants qui s’en réjouissent le plus : enfin des dialogues et des échanges auxquels ils peuvent participer pleinement !

KODAK Digital Still Camera

 

KODAK Digital Still Camera

Un Noël extra-ordinaire

Il est 16h30. Départ pour la cathédrale Notre-Dame d’Hô Chi Minh Ville.

Une première pour nous : la messe de Noël en vietnamien ! Quelques repères dans le déroulement de la cérémonie nous aide à nous y retrouver ; car sinon, cette langue reste une suite de sons confus, qui devient un peu plus mélodieuse, lorsque la chorale rentre en action…

IMG_1338

IMG_1351

Il fait déjà nuit quand nous sortons une heure plus tard ; mais la ville semble s’animer de toute part. Nous nous posons dans un pub pour fêter tous les six cette soirée de Noël et attendre l’heure du dîner. Et ce bon vieux Père Noël est déjà là… en avance. Il faut dire qu’avec tous ces fuseaux horaires, il a de quoi perdre le nord !

IMG_1362

Rouleaux de printemps, riz et fondue coréenne seront la base de notre menu de réveillon. Et de délicieuses glaces  termineront ce festin par une petite touche sucrée !

Mais nous ne nous attardons pas trop à dîner, car la fête se déroule dehors dans la rue. C’est là, que tous les vietnamiens se retrouvent, au milieu des animations et des spectacles divers…

IMG_1366

Petite chorégraphie sur « I wish you a merry Christmas » remixé pour l’occasion !

IMG_1403

 IMG_1408

Les fées et les elfes sont au rendez-vous…

IMG_1396

IMG_1427

La musique aussi pour le plus grand bonheur de Matthieu.

IMG_1413

Il y a du monde partout. Nous prenons la pause tous les dix mètres avec des inconnus et immortalisons ces instants de joie…

IMG_1415

IMG_1435

On ne sait plus trop bien ce que l’on fête. On se croirait à une veille de nouvel an. Mais le Père Noël, lui, ne s’y est pas trompé, malgré notre hortensia en guise de sapin de Noël, des sacs de linge pour les chaussettes de Noël, et nos tongues…

IMG_1512

Et ce matin, au réveil, une petite fille a eu la joie de découvrir que les « chaussettes » avait été garnies de bonbons et d’un petit cadeau pour chacun !

IMG_1464

IMG_1468

Voilà notre Noël à nous, à l’autre bout du monde, tout en simplicité, un peu trop loin de ce qu’on aime ; mais d’une tout autre richesse.

IMG_1485

IMG_1473

IMG_1479

IMG_1502

IMG_1539

Sin tchào* Vietnam !

IMG_0150

Voilà cinq jours que nous avons franchi la frontière entre le Cambodge et le Vietnam. Une bonne dose de patience nous permet de relativiser les imprévus et la flexibilité des horaires… « No stress » est notre nouvelle devise : en Asie, le temps a une toute autre dimension et nous commençons à en avoir une appréciation plus juste.

Nouveau pays, nouvelles impressions ! Les gens sont ici beaucoup moins discrets et réservés qu’au Cambodge. C’est ainsi que nous nous retrouvons le premier soir sur la place centrale de Chau Doc, le temps d’une petite pause, entourés d’une quinzaine d’adultes et d’enfants qui nous encerclent et nous assaillent de questions, rigolent franchement et veulent en savoir un maximum de nous.

IMG_0219

Le lendemain, la traversée du marché est un véritable parcours du combattant quoique moins fatiguant et tellement attrayant ! Nous sommes arrêtés tous les deux mètres, par des exclamations, des rires ou des accolades pour les enfants : « mot, haï, ba, bόnn ! Ooohhh! » « One, two, three, four ! » « Oh! Four children ! » « Two  girls and two boys ! Ohhh ! »

IMG_0268

IMG_0244

On offre des fruits ou des bâtons de canne à sucre aux enfants…

IMG_0261

Une dame, devant une mosquée, propose de coiffer Eléane et Inès, et leur fait prendre la pause pour la photo…

IMG_0371

IMG_0373

IMG_0376

IMG_0374

Des regards, des sourires échangés avec les enfants lors de nos visites (cf les articles de Marin et Inès)…

IMG_0519

Notre guide, pendant la découverte des marchés flottants, s’amusent énormément avec les Daltons, surtout avec Côme…

IMG_0536

 

IMG_0553

IMG_0565

IMG_0635

Le Père Noël en personne a cessé son activité pour prendre la pause… Et un Père Noël comme celui-là, on n’en avait encore jamais vu !

IMG_0903

L’accueil des vietnamiens est sans conteste le plus chaleureux que nous avons reçu depuis notre arrivée en Asie. Et cette première approche du pays nous conforte dans l’idée que voyager avec des enfants crée une réelle richesse dans les rencontres.

IMG_0315

IMG_0304

IMG_0326

IMG_1006

 * Sin tchào = bonjour

Kep, la cité paisible

IMG_9695

On prend le départ pour Kep sans trop savoir à quoi nous attendre. Notre dernière étape au Cambodge avant de passer au Vietnam.

IMG_0127

Une ville balnéaire au sud du pays, c’est tout ce que nous connaissons de cette destination… Un peu d’angoisse à l’idée de retrouver des hordes de touristes, et une ambiance surfaite comme nous avons pu le vivre en Thaïlande.

IMG_0042

Loin du tumulte de Phnom Penh, de la chaleur écrasante des grosses villes… Nous arrivons à l’Oasis GuestHouse, un petit coin de verdure, où tout de suite nous nous sentons bien. Un accueil convivial et francophone tout en simplicité.

IMG_9862

IMG_9865

IMG_9853

Pas de stress ici, c’est un peu l’ « Auberge Cambodgienne » : les amis de Lilou et Seb, les gérants, passent à toute heure de la journée, viennent partager un café ou un verre, échangent avec nous un peu de leur expérience, de leur histoire, de leurs voyages à travers le monde.

Tout le monde se connait : Kep est une petite ville. Et il y règne une ambiance paisible et sereine, une richesse multiculturelle, une entre-aide et un partage permanents. De nombreux français sont venus s’installer ici, et tous ceux que nous avons côtoyés, sont des amoureux du Cambodge.

IMG_0027

IMG_0024

Séjour trop court… Nous reviendrons à Kep si la vie le veut bien ; et nous irons explorer les alentours, nous exiler sur Koh Tonsay (voir l’article de Côme), découvrir la région avec Manu et Marie ou Amélie, goûter le pain de Mathieu, nous imprégner du son de Kcm, discuter philosophie et éducation avec Xavier, et déguster les bons petits plats de sa femme à l’Oasis Guesthouse !

IMG_0037

IMG_9717

IMG_9713

Derniers jours au pays du sourire. Nous passerons bientôt au Vietnam. Le Cambodge nous laisse une très belle impression et nous avons été ravis de le découvrir.

PSE – Pour un Sourire d’Enfant

IMG_9448

En mai 2011, nous participions à Seynod à une conférence de PSE, association créée par le couple français Christian et Marie-France des Pallières suite à la découverte en 1994 d’enfants vivants dans la décharge de Stung Meanchey à Phnom Penh ; et nous devenions donateurs réguliers.

Ce matin, nous sommes donc partis à la découverte du site et emmenons les enfants à la rencontre de cette association qui a déjà sauvé des milliers d’enfants de la misère en leur offrant une place dans la société cambodgienne.

IMG_9588

L’extraordinaire aventure de PSE est racontée ici. (vidéo de 7 min, à prendre le temps de visionner, qui retrace son évolution)

C’est Dany, la première des enfants à avoir été prise en charge par PSE, qui était responsable de nous faire la visite dans un français très correct et avec un sourire tellement touchant.

IMG_9437

IMG_9442

IMG_9456

Les salles de classe

Les cuisines où tout est prévu pour de nombreux enfants. Une marmite, c’est deux cent cinquante repas.

IMG_9461

IMG_9463

IMG_9468

La réinsertion fonctionne pour tous : les mamans des élèves sont employées dans les cuisines.

IMG_9469

Les plus grands suivent les cours de marche de la formation hôtelière.

IMG_9494

Les cours de la formation blanchisserie et ménage

IMG_9503

Le potager est aussi source d’apprentissage et permet de produire une bonne partie des repas.

IMG_9514

L’atelier pâtisserie où nous découvrons des croissants et des pains au chocolat digne d’un boulanger français.

IMG_9516

Enfin, le restaurent d’apprentissage « Le Lotus Blanc » où nous dégustons un excellent repas servi par les apprentis.

IMG_9561

La grande force de PSE, c’est de prendre en charge les familles dans leur intégralité : les enfants sont scolarisés et formés à un métier et les parents reçoivent une compensation financière pour le manque à gagner de l’enfant qui ne travaille plus. Ils peuvent même travailler dans l’association et retrouver une place dans la vie active. Un service social et psychologique très réactif intervient dès les premiers signes de difficulté, une équipe de veille part à la recherche des familles en grande difficulté et des enfants maltraités.

PSE c’est aussi une grande famille qui réunit les anciens élèves, les élèves scolarisés ou en formation, les familles, les bénévoles, les donateurs, les parrains…

Un formidable investissement de Papy et Mamy, comme ils sont appelés ici, qui ont su trouver la juste place de leur association dans le Cambodge, et assurer la relève par un personnel cambodgien compétent.

Ils ont rendu le sourire à tous ces enfants !

IMG_9474

IMG_9482

Découvrir l’association : PSE

N’hésitez pas à la faire connaitre !

Un autre regard sur Bangkok

Bangkok, c’est le contraste entre la modernité et la tradition, entre le luxe et la pauvreté. Ce sont des buildings immenses, des temples par dizaines, des klongs (petits canaux) qui sillonnent la ville, des parcs immenses où se ressourcer, des odeurs épicées…

Mais c’est aussi une fourmilière qui s’agite constamment, comme le quartier des ferrailleurs où les plus grandes enseignes françaises de bricolage auraient du mal à rester compétitives !

IMG_5540

IMG_5530

IMG_5592

IMG_5544

IMG_5542

Dans ce quartier chinois et indien, nous découvrons un paradis pour les consommateurs en tout genre…

IMG_5472

IMG_5466

IMG_5453 Bangkok Quartier chinois et Indien

IMG_4693

IMG_5554 Quartier des ferrailleurs

IMG_5619 Charoen Road quartier ferrailleurs

IMG_5622

IMG_5598

Nos balades, au hasard des rues de Bangkok, ce sont aussi des rencontres, des photos, des échanges grâce aux enfants principalement…

Nous suscitons l’étonnement. Vingt fois par jour, on entend les Thaïs compter : « neung, song, sam, si ! Oh ! Four children ! You’re very strong ! » disent-ils en regardant Matthieu, en levant le bras droit et en exhibant leur biceps (sans commentaire…)

Les touristes indiens et chinois nous photographient, et nous les photographions ! De beaux souvenirs, des rencontres éphémères, le temps d’un regard, d’un salut ou d’une brève conversation quand ils parlent un peu anglais…

IMG_5538

IMG_5556

 IMG_5570

IMG_5573

IMG_5677

IMG_4161