Quand le voyage inspire l’art…

Il y a des Hommes qui voyagent pour leur plaisir, pour la beauté des paysages, pour une belle rencontre, pour ressentir et vivre un autre « ailleurs »…

Il y a des Hommes qui voyagent pour aider les autres, les accompagner dans leur développement et les soutenir dans leurs difficultés.

Il y a des Hommes qui voyagent pour leur travail, et qui vont commercer avec d’autres peuples.

Et il y a aussi des Hommes qui voyagent car ils n’ont pas d’autre choix que de fuir, d’aller chercher de meilleures conditions de vie, plus de sécurité pour leur famille et de paix…

Nizar Ali Badr est syrien. A travers les pierres, il raconte la vie. Il raconte la vie de ces gens qui partent en voyage pour une durée indéterminée, sans retour et sans certitude de réaliser leur rêve.

jabl_safoon_5

nizar-ali-bahr-refugies-2

nizar-ali-bahr-refugies-4

unnamed-2

“Jabal Safoon” veut dire “composition de pierres”.

Compositions de pierres aux teintes douces qui semblent tellement vivantes… Et si expressives !

Si vous voulez en admirer plus sur les œuvres d’art de cet artiste, voici un PowerPoint que l’on m’a transmis et que je trouve magnifique.

petits cailloux

Publicités

Le voyage, source intarissable d’apprentissages…

Beaucoup nous ont posé la question de ce que retiendraient les enfants d’un tel voyage. Sans doute avaient-ils au fond d’eux, l’intime conviction que celui-ci allait leur apporter énormément, leur permettre de grandir, de se construire et de s’adapter au monde de demain.

Mais voici, quelques précisions dans cet article paru dans le CSN de décembre 2015, bulletin pour l’instruction en famille de l’association CISE (Choisir d’Instruire Son Enfant).

Un article écrit en collaboration avec les Daltons.

Image (22)

Image (23)

Image (24)

Image (25)

 

 

 

Quelques news des explorateurs…

Voilà 4 mois que nous sommes rentrés.

Le retour à une vie sédentaire, un peu moins exotique, n’en reste pas moins riche et bien occupée. Toujours plein de projets en tête, nous poursuivons notre chemin.

Les enfants continuent à grandir en dehors de l’école accompagnés par Anne, et Matthieu est retourné sur les routes du commerce, un peu différentes de celles que nous avons empruntées tout au long de cette année de voyage…

Les températures sont exceptionnellement chaudes pour ce mois de novembre, mais rien à voir avec ce que nous avions il y a un an… Petite remontée dans le temps…

IMG_5348

Rappelez-vous, notre petit bungalow (à gauche sur la photo)… avec une eau à 32°C !

IMG_5351

Quelle tranquillité dans ce petit coin paradisiaque… Loin de la foule, avec pour seules occupations la baignade, les balades, le farniente et les bons petits plats thaïs à savourer tout en se perdant dans l’horizon de la mer turquoise…

IMG_5403

IMG_5385

IMG_5376

IMG_5202

IMG_5153

Pas de nostalgie. Nous avons vraiment profité de tous ces endroits qui continueront, dans notre souvenir, à rayonner un peu de chaleur et de courage les jours d’automne où la grisaille s’installera.

Nos belles aventures se poursuivent en France et vous pouvez les suivre ici. Le voyage n’a pas été qu’une parenthèse dans notre vie. Nous l’avons longtemps rêvé et envisagé sous tous les angles. Il nous a porté pendant des années, en tant que projet fédérateur et ambitieux, et il nous faisait avancer.

Et maintenant, il continue de nous imprégner chaque jour. Il a laissé ses empreintes au plus profond de nous ; il a changé notre façon de vivre au quotidien et notre rapport au monde. C’est un peu comme un accélérateur des changements intérieurs qui se font tout au long d’une vie. Il nous permet d’avoir la conviction qu’on peut toujours aller plus loin et de garder le cap.

IMG_5288

New York City !

On l’a rêvée. On l’a imaginée. On l’évoquait comme le bout du bout de notre voyage autour du monde… Et ça y est, nous y sommes !

KODAK Digital Still Camera

Vous la reconnaissez dans le flou au fond… New York City !

Petite visite de Central Park cet après-midi… Un petit air de campagne en plein cœur de la ville…

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Terminus ! Fin du voyage !
Mais on ne descend pas, car l’exploration de notre monde est loin d’être finie ! Elle va continuer pour nous et pour les Daltons. Non, nous ne repartons pas en voyage au mois de juillet ; mais de nouveaux projets nous attendent en France, une nouvelle vie à réadapter après cette expérience de dix mois sur les routes du monde. Une remise « en route », la joie de revoir nos proches, le bonheur de retrouver notre « chez nous ». Un équilibre à retrouver dans notre quotidien ensemble ou séparés.

En attendant, on profite de ces derniers jours à NYC, et il y a tellement de choses à voir encore ici !

2015, c’est parti pour le Laos !

IMG_2713

Ça y est nous y sommes. 2015 a pointé le bout de son nez, et c’est sous le signe du transport que nous commençons le premier jour de l’année : dix minutes de tuk-tuk, trois heures de bateau, cinq heures de minibus et nous voilà de retour à Hanoï, il est 17h30. Et ce n’est pas fini : vingt minutes de minibus pour aller à la gare routière, d’où nous partons pour Dien Bien Phu en bus de nuit. 6h30 arrivée à destination sous un froid presque hivernal.

IMG_3022

IMG_3031

IMG_3061

IMG_3102

IMG_3103

IMG_3106

IMG_3112

Il y a un adage qui annonce que tout ce que l’on fait le premier jour de l’an, on le fera toute l’année… Et bien, tant mieux, car le voyage continue pour nous en 2015 !

Notre réveillon a été un peu écourté à cause d’un petit incident en fin d’après-midi. Eléane s’est coincée le pied dans les rayons de la roue du vélo d’Anne. Une vilaine plaie et une cheville surement foulée… Pour la médecin du village de l’ïle de Quan Lan, pas de soucis majeur ; mais nous avons confirmé son diagnostic en effectuant une radio à notre arrivée hier matin à l’hôpital Dien Bien Phu.

Un immense merci à Thibault, qui grâce à une très bonne maîtrise du vietnamien, nous a facilité grandement toutes les démarches en nous accompagnant avec son véhicule ; ainsi qu’à toute sa famille pour leur patience, alors qu’ils étaient en partance pour la Laos.

Eléane va bien, elle ne remarche pas encore, mais ça ne saurait tarder…

IMG_3222

Et papa est là pour assurer le transport en attendant…

IMG_3228

IMG_3165b

Pas le courage ce soir d’écrire un article sur la baie d’Along, mais promis, il y en aura un très prochainement.

Nous partons demain matin à 5h30 en bus pour la Laos. Notre visite du Vietnam s’achève ici à Dien Bien Phu, là où il y a un peu plus de soixante ans, nos aînés perdaient leur dernière bataille et quittaient l’Indochine définitivement.

« Souô sadaï ! »

« Bonjour ! », en cambodgien ou plutôt en khmer…

Demain matin, nous quittons pour quelques temps la Thaïlande et partons vers le Cambodge. Premier stop : Siem Reap où nous prendrons le temps de visiter un des plus beaux joyaux de l’architecture asiatique, mais aussi la plus grande ville du monde au XIIIe siècle : Angkor et ses temples.

Comme les enfants, nous allons découvrir ce pays pour la première fois. Nous savons que c’est un peuple qui a énormément souffert, mais qui a la réputation d’être très attachant et très souriant. Il paraitrait même que leur sourire est contagieux…

Nous vous en raconterons plus bientôt !

IMG_6914

Changement de plans…

On « cogite » dur ces derniers temps ; on étudie, on planifie… et on recommence !

Résultats de nos réflexions : les Birmans ne nous verront pas au cours de cette exploration du monde comme nous l’avions prévu initialement…

Changement de parcours au vu de ce que nous avons lu et des échos que nous avons eus sur le pays. Un des avantages du voyage non planifié. Nous pouvons suivre notre instinct et nos envies.

Ce pays au nombre de temples infinis et à la sagesse reconnue sort récemment de nombreuses années de dictature. L’affluence touristique suit cette ouverture vers le monde. Une « explosion » touristique qui a fait basculer récemment la fréquentation du pays de 350 000 personnes à plus d’un million sur une année. Et début 2014, les structures d’accueil, les transports, l’approvisionnement en eau ne suivent plus…

IMG_4713

Les Birmans travaillent d’arrache-pied pour rendre leur pays accessible aux plus nombreux. Mais nous, ça nous a refroidi : l’affluence touristique ne nous attire guère. De plus, nous voyageons à six, sans réservation de logements au préalable (ce qui est fortement conseillé de novembre à mars), et notre public de base est constitué de quatre enfants de 3 à 10 ans… Les emmener dans un tel « capharnaüm », on ne le sent pas… Un an de voyage… Il faut tenir sur la longueur et nos nerfs ne doivent pas être mis à « trop rude épreuve » !

Un voyage que nous ferons plus tard, quand la frénésie occidentale se sera calmée un peu…

Donc, après le Cambodge, ce sera le Vietnam ! Les visas sont en cours de réalisation, nous les récupérons jeudi… Et si aucun changement ne survient, nous entrerons au Cambodge entre le 20 et 25 novembre, puis nous continuerons par le Vietnam et rentrerons à nouveau en Thaïlande à la fin de la première semaine de janvier 2015.

Mais  le voyage peut encore évoluer…